26 mai 2024

Hugues Capderroque, nouveau président du hockey de Poitiers

Le club de hockey de Poitiers a élu son nouveau président le vendredi 6 mai 2022. Il s'agit de Hugues Capderroque. Explore Poitiers est allé à sa rencontre.

Pour inaugurer ce premier article en lien avec le sport, Explore Poitiers est allé à la rencontre de Hugues Capderroque. Il est le nouveau président du club de hockey de Poitiers.

Dans la vie civile, Hugues Capderroque est éducateur. Il a également une passion : c'est le hockey. "En 2017, je suis revenu au club en tant que joueur loisir, vétéran, et j'ai été invité à participer au dernier comité directeur en tant que membre", explique-t-il. "Je travaille essentiellement sur la glace en tant qu'entraîneur de la section handisport, le para-hockey sur glace". Peu de monde étaient prêts à reprendre la tête du club à la suite du départ de Ronan Nédélec, aujourd'hui au Stade Poitevin Omnisport.

Hughes Capderroque
Hughes Capderroque veut impulser une nouvelle dynamique au club de hockey.

De nouveaux objectifs

L'idée est de fédérer un nouveau groupe avec des parents, des joueurs loisirs et des joueurs de l'équipe première "pour essayer de créer plus de solidarité entre les sections et redonner une image plus valorisante du club, qui a souffert de la pandémie et d'une saison décevante, avec les soucis de la patinoire, un mauvais recrutement et une descente en division". En termes de classement au niveau du hockey, Hugues Capderroque précise qu'il y a "la ligue Magnus et la D1, les deux ligues professionnelles, la D2, celle où nous étions l'année dernière, qui est la ligue semi-professionnelle, et la D3, la dernière division nationale. Quant à la D4 et à la D5, elles composent le trophée national, mais elles restent du loisir." Pour accéder à mieux, il faut que le club se structure et que plus de joueurs se forment au club, afin qu'ils puissent évoluer dans l'équipe première, selon les mots de son nouveau président.

C'est pourquoi la formation devient l'objectif prioritaire, que ce soit sur la glace, pour les jeunes encore en U11/U13/U15 cette année pour que "ces générations-là arrivent à l'âge de 18 ans en niveau acceptable, c'est-à-dire en D3 ou encore mieux en D2". Il faut aussi former les officiels, les arbitres, afin d'être mieux armés. "Même si ça a bien fonctionné jusque là, pour moi, on n'est pas encore assez nombreux." À titre d'exemple, l'équipe première est composée d'une vingtaine de joueurs, ce qui n'est pas suffisant pour faire face aux désistements, aux blessures ou aux suspensions. En ce qui concerne le recrutement des joueurs, "là essentiellement, ce sont des gens du cru. Il y a aussi des étudiants, qui viennent à s'arrêter à la fac de Poitiers et viennent ici. D'autres nous sont conseillés par des agents sportifs."

Un nouveau pôle communication

En matière de communication, Hugues Capderroque s'entoure d'une responsable communication, d'une agent commercial, d'une personne spécialisée en webmarketing et d'une agence qui propose de l'affichage. Les médias locaux contribuent aussi à cette visibilité, "même si on a du mal à exister car nous sommes un petit sport en France et de surcroît à Poitiers. S'il y a du public pour tous les sports, faut-il encore savoir qu'il y a un match", souligne le nouveau président. "En D2, il y avait un match un samedi sur deux mais avec la descente en D3, ce sera à peu près un match toutes les trois semaines, ce qui représente sept à huit match à Poitiers au cours de la saison." Hugues Capderroque se dit prêt à relever les nouveaux défis qui l'attendent. Il ne désespère pas quant à la visibilité de son sport. Il souligne qu'il y a eu beaucoup de spectateurs lors du dernier match qui s'est tenu le week-end de Pâques. "Le public veut voir du sport mais il veut aussi voir du spectacle. Il veut une équipe qui gagne." Le club des supporters, les Picta Kop, accroît cette médiatisation.

La présidence

"C'est une grande responsabilité, une charge de travail. Je rappelle que je suis bénévole mais je ne suis pas tout seul. Je vais essayer de m'encadrer d'une équipe présente à la patinoire et qui connaît très bien les joueurs et les rouages du système, en somme, des personnes qui sont déjà impliquées dans le hockey." Hugues Capderroque ne voit cependant pas la présidence comme un titre mais plutôt comme une mission qu'il va essayer de remplir au mieux.

Explore Poitiers remercie Hugues Capderroque de nous avoir reçu. Il est possible de retrouver pour l'instant l'actualité du club sur la page Facebook du club.