MENU

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ex Natura, une première exposition pour six étudiants de l’ÉESI

Depuis 2006 l'Espace Mendès France a un partenariat avec l'ÉESI de Poitiers. Avec le Lieu Multiple, ils organisent des évènements communs, afin de valoriser et d'accompagner les diplômés. Du 2 au 13 juillet 2024, le Lieu Multiple accueille ainsi six étudiants et étudiantes de l'ÉESI à l'occasion d'une exposition intitulée Ex Natura.

À l'initiative de Juliette Alexandre, qui souhaitait présenter son diplôme au Lieu Multiple, Julie Barraud, Pol Eichenbaum, Caelista Mihil, Léa Paycha et Capucine Tableau exposent leurs travaux au Lieu Multiple. Intitulée Ex Natura, l'exposition réunit ainsi des œuvres autour de la nature, du végétal, de la vie biologique, des technologies comme la réalité virtuelle ou encore de la physique quantique.

Ex Natura, un premier bain dans le monde professionnel

« Plutôt que le diplôme se passe dans un cercle restreint, le Lieu Multiple donne l'opportunité de le voir sur un temps un peu plus long. Il permet alors la rencontre et la pratique de la médiation », déclare Héloïse Morel, co-responsable du Lieu Multiple. « C'est une chouette occasion de pouvoir exposer notre travail assez tôt après notre diplôme, de créer et de concevoir une exposition collectivement en essayant aussi de s'approprier l'espace. Ce sont des choses que nous n'avons pas l'habitude de faire au début de notre cursus aux Beaux-Arts », précise Caelista Mihil, l'une des six six artistes. Ceux-ci ont donc composé en fonction de la configuration de l'espace. C'est pourquoi ils ont dû choisir des œuvres qui ne prennent pas trop de place. Certaines œuvres présentent aussi des contraintes techniques, comme le fait d'être accrochées.

Héloïse Morel présente le Lieu Multiple à l'occasion de l'exposition Ex Natura

« L'exposition a été pensée comme une déambulation qui peut être libre donc il n'y a pas besoin de médiateur ou de médiatrice pour guider les personnes. La seule exception se trouve peut-être du côté de l'œuvre de Capucine Tableau. Elle propose en effet une expérience de réalité virtuelle, une immersion dans le monde quantique. » Le vernissage de l'exposition s'est déroulé le jeudi 4 juillet à 17h30. « C'était un chouette entraînement pour les expositions futures, puisque nous avons l'habitude de parler à l'oral avec des personnes qui connaissent déjà nos travaux, des étudiants, des étudiantes, des membres du jury, etc., à la différence d'un vernissage », précise Caelista Mihil.

Caelista Mihil et La Soupe Éternelle

« Dans l'exposition Ex Natura qui parle de technologies, de sciences et du vivant, c'est notre rapport aux plantes qui est le cœur de ma pratique. J'ai choisi d'installer cette œuvre car elle peut à la fois occuper l'espace et être présentée différemment ». Caelista Mihil précise qu'elle a entammé un travail sur le vivant, principalement le végétal, il y a à peu près deux ans. Le rapport des individus vis-à-vis du végétal résonne beaucoup pour elle, surtout lorsqu'ils font société, qui plus est société capitaliste. « Ces êtres vivants-là sont souvent vus comme des matériaux et comme des choses assez banales finalement, dénuées de sensibilité. »

Caelista Mihil présente La Soupe éternelle

« Aussi, à titre personnel, La Soupe Éternelle présente l'ensemble des mes pratiques artistiques. Ça englobe un certains nombre de techniques comme la menuiserie et la couture, etc. » L'artiste a ainsi réalisé une table et des tabourets en bois, ainsi que le costume de son personnage chamanique. « Je ne souhaitais pas réaliser de performance, cependant », conclut-elle.

Capucine Tableau et l'univers quantique

« Mon travail est une expérience VR, immersive, dans l'univers quantique », explique Capucine Tableau. Pour réaliser son œuvre, l'artiste s'est appuyée sur des recherches auprès de scientifiques. Pour cela, elle a effecuté un stage au laboratoire PPrime de Poitiers. Elle a pu récolter des images provenant d'observations au microscope. Elle a aussi effectué quelques prises de son. Mais elle avoue qu'elle s'est surtout inspirée d'illustrations réalisées par des artistes de Sciences-Fiction.

Capucine Tableau vous fait découvrir l'univers quantique

Capucine Tableau le précise cependant : « Mon but n'était pas de vulgariser le monde quantique. C'était plus de le représenter ou en tout cas d'en donner l'expérience. » C'est pourquoi, elle propose une expérience immersive d'une durée de cinq minutes. À l'instar d'un spéléologue, qui découvrirait des peintures rupestres sur les parois d'une grotte, la personne qui revêt le casque VR découvre le monde quantique. Des photos sont aussi en exposition. Présentées sur papier lustrées, elles ont la particularité de se révéler à la lumière, comme pourrait le faire un spéléologue en projetant le faisceau de sa lampe torche sur les parois de la grotte qu'il visite.

Juliette Alexandre veut bousculer les perceptions

Juliette Alexandre voulait exposer son diplôme de l'ÉESI à l'Espace Mendes France. Au moment de sa demande, cela ne lui était pas possible, compte tenu d'une résidence en cours. Le Lieu Multiple lui a cependant proposé de monter une exposition en collaboration avec d'autres camarades artistes de son école. Ainsi, avec l'exposition Ex Natura du Lieu Multiple à l'Espace Mendes France, l'artiste peut présenter deux expériences VR. Celles-ci viennent bousculer le champ des perceptions, surtout visuelles.

Juliette Alexandre aime bousculer vos perceptions

« Je travaille principalement avec des expériences participatives, que je réalise avec le casque VR. Pour Ex Natura, je présente deux travaux. » Si la première expérience place des personnes dans une pièce emmurée, d'où elles vont devoir sortir (?!), la seconde leur laisse le champ libre, à moins qu'un obstacle imprévu ne se présente subitement à eux... « Je voulais montrer qu'il existe une pluralité de points de vue et de perceptions », précise Juliette Alexandre.

L'exposition Ex Natura se tient à l'Espace Mendes France à Poitiers du 2 au 13 juillet 2024. Elle est ouverte aux heures d'ouverture de l'établissement.

Facebook
LinkedIn
Twitter

Suivez-nous sur les réseaux sociaux