Avec Dragalon Romuald Male vous emmene dans le fantastique

Si dans la vie de tous les jours il travaille en tant que secrétaire médical, Romuald Male est écrivain. En début d'année 2022, il a sorti son premier roman intitulé Dragalon. Explore Poitiers l'a rencontré pour vous.

Dragalon est le premier tome d'un premier arc, qui en comptera trois. Alors que le deuxième, en cours d'écriture, est prévu pour Noël 2022, le troisième sortira courant 2023.

Dragalon - Romuald Male - Explore Poitiers
Romuald Male. Crédit photo : La rédaction.

Une histoire lointaine

« Depuis mon adolescence, j'avais cette envie de vivre dans un monde imaginaire, que je m'inventais tous les soirs avant de dormir. Je me retrouvais dans un grand château ou dans une grande forêt avec des êtres imaginaires, féériques... » Ce rêve d'adolescent, Romuald Male l'a laissé de côté. Avec les confinements successifs il a eu envie de faire quelque chose pour lui afin d'en vivre. « J'ai créé l'univers, j'ai créé les personnages et c'est venu tout seul. De fil en aiguille, au bout de quelques mois, j'ai créé mon premier roman, Dragalon, qui a été accepté par la maison d'édition Vérone.  »

Aujourd'hui, Romuald Male a terminé le deuxième tome, qui est parti pour impression. « Depuis déjà trois mois, j'écris le troisième tome. Dans ma tête, j'ai déjà tout le scénario, tout ce qui va se passer et il me reste plus qu'à l'écrire. » Une fois celui-ci terminé, l'écrivain aura bouclé le premier arc. « Pour la suite, je pense que je partirai dans d'autres univers mais l'histoire sera toujours rattachée à celui de Dragalon. »

Comment travaillez-vous ? avez-vous un plan ? une grille d'écriture ?

« Quand j'ai commencé à écrire, je me suis d'abord lancé un défi. J'ai atteint rapidement les trois cents pages sans aucune difficulté. J'ai fait lire mon manuscrit à des connaissances qui m'ont encouragé à le faire publier. Certains voulaient même une suite ! C'est ainsi que j'ai écrit à plusieurs maisons d'édition et trois d'entre elles m'ont répondu. » Pour écrire Dragalon Romuald Male s'est inspiré de l'Histoire, de la mythologie ou encore de la pop-culture. « J'ai un peu mixé tout ça et j'ai réussi à créer un monde cohérent. » Au début, il s'est demandé par quoi il allait commencer. Il a alors créé un premier personnage et de fil en aiguille, il a composé une quinzaine de personnages, qu'il a mis en scène. « J'écris comme si j'étais spectateur d'une scène et je la décris. Je ressens ce que pensent les personnages. Je vois ce qu'ils font et ce qu'ils ont envie de faire. » En matière de travail d'écriture à proprement parler, Romuald Male s'est fixé des horaires : « Lever à 6h, puis petite marche pour m'aérer et travail d'écriture à partir de 7h. Je me suis astreint à écrire un chapitre par jour. »

Qui ne tente rien n'a rien

Une fois son manuscrit terminé, Romuald Male l'a envoyé aux maisons d'édition, sans forcément avoir corrigé les fautes d'orthographe... « J'ai vraiment envoyé un brouillon. » Au bout de deux semaines, j'ai reçus deux contrats par voie postale. « Nous croyons en votre projet et nous pensons que ça peut toucher pas mal de personnes. Vous faites quelque chose qui sort de l'ordinaire et qui n'existe pas encore au niveau de l'imaginaire et du scénario », m'a dit la personne au téléphone. Contrairement à d'autres écrivains plus connus, Romuald Male préfère écrire une histoire immersive. « Les lecteurs découvrent l'histoire à travers les yeux de mon héroïne. »

Une héroïne pour personnage principal

« En clin d'œil à la Grèce, que j'affectionne particulièrement, j'ai appelé l'héroïne Athéna Samaras. Elle est médiatrice culturelle et travaille au Parthénon. » Quand on demande à Romuald Malé pourquoi il a choisi une héroïne et non pas un héros, il répond qu'il est un peu fatigué de tout le temps voir le garçon dans l'héroïc fantasy. « On a toujours l'image du garçon qui devient le gros guerrier super badasse dans les films d'aventure ou autre. » Il fait remarquer qu'avec les films de super-héros, les femmes commencent à prendre un peu plus de poids, à l'image de Captain Marvel. « C'était intéressant de partir sur une héroïne car l'exercice est différent. Si j'avais écrit à travers les yeux d'un héros, je me serais imaginé à sa place pour faire telle ou telle action or, pour l'histoire, ce n'est pas à moi mais à mon personnage de décider ce qu'il veut faire. » Prendre une héroïne était donc un choix assumé par l'auteur.

Fanny Vénembre aux illustrations de Dragalon

Pour donner vie à ses personnages, Romuald Male a choisi Fanny Vénembre. L'illustratrice a réalisé la couverture de Dragalon et travaille actuellement sur les illustrations du futur site web et sur la couverture du deuxième tome. Elle s'est fait connaître sur Instagram. « Je voulais une illustratrice avec un certain style. J'ai fait quelques recherches et au bout d'un moment j'ai vu une image qui m'a parlé. J'ai alors contacté la dessinatrice, tout aussi fan de mythologie que moi. »

En tant qu'auteur Romuald Male souhaite diffuser des histoires, un monde où le lecteur se plonge dedans et oublie ses tracas quotidiens. « Je veux que le lecteur ait l'impression de participer à une aventure plus grande que lui. » Alors, prêt ? Vous pouvez suivre l'écrivain sur son compte Instagram.