26 mai 2024

Anaïs et Macha organisent un pop-up store

Explore Poitiers est allé à la rencontre d'Anaïs et Macha, passionnées de mode et de seconde main. Elles ont entrepris d'organiser un pop-up store fin avril...

Anaïs et Macha sont passionnées par la mode et la seconde main. Elles se sont rencontrées par le biais d'Instagram et son devenues amies. L'une est "instagrameuse", l'autre est auto-entrepreneuse dans le prêt-à-porter de seconde main. Ensembe, elles ont eu l'idée de créer un pop-up store. L'évènement aura lieu le 30 avril 2022 à l'agence Bed & School.

Anaïs et Macha

Après une licence et un master 1 de mathématiques, Anaïs a entrepris une année sabbatique, afin de se consacrer davantage à ses projets. Passionnée par la mode et la seconde main, elle milite également pour la consommation responsable. "Instagrameuse ? Mes amies se moquent de moi et m'appelle l'influenceuse mais ce n'est pas une activité professionnelle", argumente Anaïs. "Si je peux influencer certaines personnes à acheter des vêtements de seconde main et à se soucier d'où viennent leurs vêtements, c'est déjà faire prendre conscience à quelques personnes de l'importance de changer nos modes de consommation."

Macha, quant à elle, a occupé un poste dans le prêt-à-porter après avoir fait des études en Histoire de l'art. Ne s'épanouissant dans son métier, elle a démissionné pour créer sa propre entreprise "Olympe Friperie" en novembre 2021. "J'essaie de donner du dynamisme et de faire bouger les choses." Olympe", c'est en rapport aux légendes de la mythologie grecque que sa grand-mère lui racontait. Pour son stock, elle se fournit principalement chez des grossistes. "Je récupère, lave et recouds". Par le biais d'événements, je fais aussi de la vente de main en main. Sa clientèle, c'est surtout les jeunes, surtout depuis le lancement du site internet www.olympe-friperie.fr fait par un ami développeur web. Elle organise également de la vente en main propre auprès de la clientèle des 30 à 40 ans. Les réseaux sociaux ne sont pas non plus en reste, puisqu'ils lui permettent de toucher un autre type de clientèle. "Les friperies, c'est quelque chose d'assez florissant, que ce soit sur des sites reconnus ou en story par Instagram". Mais Macha ne parle pas de concurrence, elle préfère y voir de l'entraide.

"C'est l'idée du pop-up store que nous allons organiser avec Anaïs. Chacun a son dynamisme, son énergie. C'est important de se réunir pour créer des choses ensemble. Plus que vendre des produits, c'est aussi la possibilité de rencontrer des jeunes qui ont les même valeurs que nous autour du local, de la seconde main, l'écologie. La seconde main, c'est l'occasion. C'est redonner une seconde vie à un objet qui a déjà vécu. C'est aussi le plaisir d'avoir une pièce unique, qui a eu une histoire avant, plutôt qu'avoir un vêtement qui sort de l'usine. C'est le plaisir d'aller chiner, de passer du temps dans les vide-greniers."

Le pop-up store, qu'Anaïs et Macha ont nommé "Sorbet Citron pop-up", aura lieu le samedi 30 avril prochain de 10h à 18h30 à l'agence Bed & School, une agence immobilière pour louer des appartements étudiants.