MENU

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Hugo Pommier-Méteau, un homme à la crèche

Babilou à Niort est une crèche interentreprise. Elle accueille une soixantaine d'enfants. Elle offre également la possibilité à des stagiaires de différentes écoles de venir découvrir ses métiers. Hugo Pommier-Méteau était l'un d'eux. Durant quatre semaines, de février à mars 2022, il est venu découvrir la structure et ses missions dans le cadre de son Bac Pro Accompagnement Soin et Services à la Personne à Niort.

« Depuis toujours, j'aime bien aider les gens et je trouve cela intéressant, c'est sans doute dû à ma mère qui est infirmière et au fait que j'ai des frères et sœurs », explique Hugo Pommier-Méteau. Dans le cadre de sa formation il doit faire plusieurs stages en lien avec les différentes composantes de son domaine de formation. Après un EHPAD, le service des grands feux et une autre crèche, il a souhaité intégrer une autre crèche.

Hugo Pommier-Méteau.
Hugo Pommier-Méteau

« Je suis au sol avec les enfants, je fais les changes, je les aide à manger et je fais des activités. J'ai aussi fait l'entretien des locaux et préparé les collation. » Hugo Pommier-Méteau précise que cela lui apporte des qualités personnelles, comme la patience, et des connaissances sur le public.

Un homme, le petit plus dans une crèche

Pour lui, le contact et la communication avec les enfants sont ce qui lui a le plus beaucoup plu. « Le stage se passe bien, que ce soit avec le personnel, les enfants et les parents. » En tant qu'homme, il se sent plutôt à l'aise. Pour Marion Grégoire, la directrice, et Noémie Frot, la directrice adjointe, elles sont unanimes, « avoir un homme au sein d'une crèche est quelque chose d'enrichissant. Ça apaise, les enfants réagissent différemment. En termes de cohésion d'équipe, les hommes sont un peu plus détachés et prennent moins les choses à cœur. » Elles soulignent que la relation est différente avec l'enfant, qui réagit différemment au contact d'un homme, même si certains enfants craignent les professionnels hommes de prime abord.

Après l'obtention de son baccalauréat, Hugo-Pommier-Méteau souhaite s'orienter vers l'Institut de Formation des Soins Infirmiers pour devenir infirmier.

Facebook
LinkedIn
Twitter

Suivez-nous sur les réseaux sociaux