MENU

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Alexia Blondel fait des sciences une porte d’entrée vers la biodiversité

Récemment primée par l'Académie des Sciences pour son mémoire sur la biodiversité dans les cours d'école, Alexia Blondel milite pour un meilleur enseignement des sciences dès le primaire. Elle est aussi spécialiste en aromathérapie dans son cabinet à Sèvres-Axaumont (Vienne).

« Les sciences à l'école primaire, c'est important, parce que ça fait naître des vocations scientifiques », Alexia Blondel.

Promouvoir l'enseignement des sciences

« Aujourd'hui la majorité des enseignants sont issus d'une formation initiale qui n'est pas scientifique. Les personnes issues des sciences humaines dominent. Cela se ressent en classe. Et aujourd'hui il faut renforcer et promouvoir l'enseignement des sciences à l'école primaire pour que dans les classes, on fasse des sciences », déclare Alexia Blondel. « C'est pourquoi, il y a vingts ans la fondation La Main à la pâte, qui est en lien avec l'Académie des sciences, a vu le jour. » En 2021, Alexia Blondel avait pris la charge du centre pilote de Poitiers, afin de réactiver toutes les missions autour des sciences. Elle a ainsi rencontré les enseignants-chercheurs de l'Université de Poitiers et les responsables des collectivités « pour pouvoir mettre en place l'enseignement des sciences au sein de l'espace de biodiversité que sont les cours d'école ».

Alexia Blondel
Alexia Blondel

La question de la biodiversité à l'école primaire

Le sujet du mémoire porte sur l'exploitation d'un espace de biodiversité dans une cours d'école. Elle y montre que les élèves , les enseignants, les collectivités et les enseignants-chercheurs qui ont part au projet doivent repenser l'espace de la cours d'école. Pour cela ils doivent prendre en compte les enjeux sur les enseignements et les besoins des élèves dans une cours, sans oublier le réchauffement climatique et la sélection des espèces les plus adaptées à ce type d'endroit. Ainsi, « on travaille la démarche scientifique, on travaille les enjeux environnementaux, tout en améliorant le cadre de vie des élèves et des enseignants ».

Le dessin d'observation : une activité importante

« Le dessin d'observation est un outil pédagogique phare pour analyser la biodiversité », rappelle Alexia Blondel. Elle l'associe au numérique à travers le microscope USB. Se présentant sous la forme d'une crayon, il permet d'observer au plus près la biodiversité. « Dessiner suppose de regarder attentivement l'objet observé », précis-t-elle, en ajoutant que « c'est le meilleur moyen de prendre conscience de la richesse de la biodiversité locale et de la nécessité de mettre en place des aménagements dans une cours d'école, afin de les observer sur plusieurs années »

La démarche scientifique, c'est ce qui permet à Alexia Blondel d'exercer son activité de spécialiste en aromathérapie avec sérieux. Elle rappelle que les huiles essentielles dont elle se sert en consultation permettent d'agir sur les micro-organismes qui constituent notre corps. Sciences, biodiversité et aromathérapie sont ainsi liées.

Retrouvez Alexia Blondel sur Instagram et sur son site web.

Facebook
LinkedIn
Twitter

Suivez-nous sur les réseaux sociaux